Dans un monde romani. Approche en immersion de sociabilités roms roumaines en contexte migratoire

Selon l’opinion avancée par une multiplicité d’acteurs institutionnels ou d’ONG présents dans l’accompagnement des Roms en migration en Europe occidentale, ceux-ci ne seraient pas “intégrables” socialement1, souvent parce qu’ils ne sont pas déjà insérés par le logement, la santé ou l’activité professionnelle, et les enfants par la scolarité. Ce défaut d’insertion ou d’intégration constituerait l’un des arguments clefs aujourd’hui pour justifier le rejet ou, à l’inverse, la nécessité d’une prise en charge de ces populations de migrants dont les situations restent fortement hétérogènes.